Skip to main content

 

Êtes-vous en train de louer un logement sur Airbnb ? Il est important de noter que les bénéfices générés par cette location doivent être soumis à la déclaration fiscale. Peut-être vous vous posez ces questions suivantes.

  • Quelles sont les modalités fiscales de vos revenus provenant d’Airbnb ?
  • Quel régime fiscal opter pour les bénéfices d’Airbnb ?
  • Comment procéder pour déposer sa déclaration de revenus Airbnb ?

Nous avons toutes les réponses à ces questions.

Comment déclarer les revenus Airbnb aux impôts?

Selon l’article 35, 5° bis du Code général des impôts, l’ensemble des bénéfices provenant d’une location de logement meublé (y compris une location Airbnb) sont soumis à l’impôt sur le revenu dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC).

Les revenus doivent être taxés et soumis à des prélèvements sociaux. Ces derniers s’appliquent également aux individus non soumis à l’impôt.

De plus, le propriétaire du logement est perçu comme un loueur meublé non professionnel lorsque :

  • Les revenus locatifs de son foyer fiscal ne dépassent pas 23 000 € par an, y compris les charges ;
  • Les loyers provenant de la location meublée restent inférieurs aux autres revenus fiscaux.

Il existe deux catégories d’impôts pour les locations.

 

Le régime du micro-BIC

Un abattement de 50 % sur le montant brut déclaré aux impôts est automatiquement appliqué.

Barème de revenus reçus en 2023 Taux d’imposition
Inférieure à 11 294 € 0%
Entre 11 295 € et 28 797 € 11%
Entre 28 798 € et 82 341 € 30%
Entre 82 342 € et 177 106 € 41%
Supérieure à 168 994 € 45%

Lorsque le loueur dépasse 15 000 euros par an, il est soumis au régime réel.

Le régime du réel

 

Avec le régime réel vous avez droit de déduire des amortissements et certaines charges d’exploitation telles que les provisions pour charges, les charges de personnel, les primes d’assurances.

Pour plus d’informations, nous pouvons vous mettre en contact avec un fiscaliste.